L’organisation a décidé de mettre en place des barrières horaires sur ses principales épreuves. L’objectif n’est pas « d’éliminer des coureurs « , mais plutôt de ne pas prendre de risque avec certains participants en ne les dirigeant pas sur des portions de parcours difficiles, mais également de garantir des amplitudes horaires acceptables pour certains de nos bénévoles impliqués sur l’ensemble du week-end du Trail des Passerelles du Monteynard.
Attention, l’organisation se réserve le droit d’instaurer des barrières horaires différentes en cours d’événement, en fonction des conditions météorologiques (forte chaleur, intempéries…) notamment.

Le Trail de l’Ebron (15km) : calculées à une moyenne de 4 km/h
o    Au ravitaillement du Centre Equestre / Maissenas (km 7,5)  à 12h


Le Trail de Côte Rouge (24km) : calculées à une moyenne de 4 km/h
o    Au ravitaillement de Monestier de Clermont (km 16) à 19h50

 

Le Trail des Passerelles (40km) : alignées sur celles de « La Grande Course – 65km »
o    Au ravitaillement de Mayres-Savel village (km 23,5) à 16h30
o    Barrière de déviation au pied de l’ascension de Côte Rouge (km 31) à 17h  (5 km/h)


La Grande Course (65km) et La Grande Course Relais (65km x 3) : calculées à une moyenne de 4,5 km/h
o    Au point d’eau du Hameau « Les Côtes » à La Motte-Saint-Martin (km 32) à 12h40
o    Au ravitaillement de Mayres-Savel village (km 50,5) à 16h30
o    Barrière de déviation au pied de l’ascension de Côte Rouge (km 58) à 17h (5 km/h)

Concernant la barrière de déviation située au pied de l’ascension de Côte Rouge lors des 2 épreuves du dimanche (40km et 65km), nous avons considéré de façon indépendante :
•    Qu’il fallait tenir une moyenne de 4,5 km/h pour être autorisé à rallier l’arrivé
o    les 2 premières barrières sont donc des barrières d’élimination, calculées à 4,5 km/h
•    Qu’il fallait tenir une moyenne de 5 km/h pour effectuer la totalité du parcours
o    la 3e barrière est une barrière de déviation, calculée à 5 km/h

Les coureurs tenant une moyenne située entre 4,5 et 5 km/h pourront rallier l’arrivée, mais sans effectuer la dernière ascension (secteur Côte Rouge) et finiront par le bord du lac. Ils seront classés après les finishers du parcours total, dans leur ordre d’arrivée, sur la distance de 62km / 3200m D+.

Cette décision a été prise et validée année après année, aux vues de l’état de santé de nombreux coureurs à ce moment-là de la course.